Ils savent utiliser WhatsApp, ils menacent mon métier ?

Le 3 mai 2016 c’était la journée mondiale de la liberté de presse, les journalistes béninois et ceux du monde ont célébré leur métier. Moi aussi, je me suis senti à l’honneur car j’adore mon métier. Mais un peu trop fier, ne dirait-on pas ?…

Oui je parle français, mais je suis d’abord africain

Mais quel pied de nez réussi à la veille de la Journée de la Francophonie ! Les parlementaires béninois n’ont sans doute pas pensé à cette portée symbolique de leur dernière modification portée à la loi électorale. En faisant inscrire dans la loi que les candidats aux élections locales n’avaient pas à savoir lire et écrire le français, les députés béninois ont rendu justice à ces milliers de Béninois et Béninoises,